Développements des services : lancement du réseau d’aires d’attentes et de stationnements et du service d’alertes SMS

La RÉGÎM développe ses services aux usagers afin d’améliorer l’accès au transport collectif. Un réseau d’aires d’attente et de stationnements est lancé le 20 janvier à Sainte-Anne-des-Monts, et permettra aux usagers d’attendre le service de transport à l’abri des intempéries ou de laisser leur véhicule dans certains stationnements désignés. Un service d’alertes SMS (message texte sur cellulaire) permettra aussi aux utilisateurs d’être au courant de l’état du réseau de leur secteur, ce qui améliorera la diffusion d’information, notamment lors des tempêtes de neige.

 

Aires d’attentes et stationnements

Capture d’écran 2016-01-19 à 16.10.52

Pour rendre plus agréable l’attente du transport collectif, les usagers de la RÉGÎM bénéficient dès maintenant d’un nouveau service d’aires d’attentes et de stationnements. Un total de 60 commerces et édifices de services ont accepté de se joindre à ce nouveau réseau, déployé sur le territoire de toute la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine. « Les usagers du transport collectif pourront entrer dans ces édifices et attendre le minibus au chaud, à l’abri du vent et de la neige, sans obligation d’achat. L’implication des partenaires dans ce réseau témoigne de l’attachement des commerçants et intervenants locaux pour le service de transport collectif régional », souligne Daniel Côté, président de la RÉGÎM.

 

Les lieux d’attente et les stationnements sont identifiés directement dans les horaires des différents trajets de la RÉGÎM, et tous les détails sont disponibles ici. Sur place, ils sont identifiés grâce à des affichettes apposées dans la porte ou la fenêtre de l’édifice.

 

Alertes SMS

Capture d’écran 2016-01-19 à 16.10.59

En s’inscrivant ici ou un cliquant sur “Alertes SMS” ci-dessus, les utilisateurs du transport collectif peuvent recevoir des alertes par SMS directement sur leur cellulaire, afin d’être rapidement informés de l’état du réseau de leur secteur. « Lors des tempêtes de neige, si le service de transport doit fermer pour des raisons de sécurité, tous ceux qui sont inscrits aux alertes recevront un texto dès que la décision de fermer un trajet est prise » explique Antoine Audet, directeur général. « L’information sera donc acheminée plus rapidement et plus directement aux personnes qui désirent connaître l’état du réseau. »